Le tannage végétal est la méthode qui permet de transformer les peaux animales en un cuir souple et durable.

Le procédé le plus courant mondialement est celle du tannage au chrome, moins onéreuse et plus rapide que le tannage végétal, mais de plus en plus critiquée. 85% des peaux tannées dans le monde sont travaillées avec des sels d’aluminium ou de chrome.

Ces produits chimiques sont très polluants et sont à l'origine de nombreux problèmes de santé publique. Ce que gagne l'industrie en productivité et en rendement avec le tannage au chrome coûte en terme de qualité du produit et de qualité d’environnement etc...

Rares sont les fabriques qui ont recours à l’ancienne technique, le tannage végétal, pour travailler les peaux. LIBELTÉ a décelé les bienfaits de ce procédé et l’a adopté pour la confection de ses ceintures élastique confortable.

 

Jadis, les anciens savaient déjà qu’il suffisait d’immerger les peaux dans des bains saturés en substances végétales pour les rendre imputrescibles. Aujourd’hui, malgré les nombreux progrès et découvertes réalisés, cette technique se pratique encore. Bien sûr les temps de macération se sont considérablement réduits et, s’il fallait autrefois jusqu’à deux ans pour tanner certaines peaux, depuis quelques jours suffisent aujourd’hui pour obtenir un résultat identique. L’utilisation de poudres concentrées en extraits de quebracho ou de mimosa plutôt que les traditionnels écorces de chêne accélère en effet l’action du tanin. Tout comme le recours à des foulons rotatifs à la place des fosses et des cuves. "Source : https://www.cuirschadefaux.com/glossaire/article/tannage-vegetal "

 

 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.